TI SOAZ

25 janvier 2015

TI SOAZ est vendu

Après 7 années et 35000 miles de navigation autour du monde ,nous avons décidé de "tourner" la page pour découvrir de nouveaux horizons !!!

la décision de mettre TI SOAZ en vente était difficile mais nous pensons qu'il est fin près pour de nouvelles aventures avec un nouvel équipage souhaitant prendre le grand large avec un magnifique voilier parfaitement entretenu et préparé une croisière hauturière et des mouillages de rêve dans des lagons du bout du monde

P1210572-A

 le 28 janvier 2015 nous signons sans problème le compromis de vente de TI SOAZ

 

P1020570P1020571

Nous avons le plaisir de faire la connaissance de Maria et Pierre ,nouveaux heureux propriétaires de TI SOAZ

Nous passons ensemble toute l'après midi pour leur faire découvrir les nombreux détails de l'armement de TI SOAZ

Nous transmettons avec plaisir le pavillon du capitaine en leur souhaitant de belles navigations à venir sur ce voilier qui nous a enchanté pendant 10 ans de vie commune

bon vent et belle vie 

amicalement

Françoise et Jean-pierre TOURNADE

Tisoaz

Caractéristiques générales

Longueur HT : 14.00 m- Bau maxi : 4.30m- Tirant d'eau : 2.30m/0.80m( dérive relevable )-Déplacement à vide 12T - lest noyé dans les fonds 4T -2 safrans suspendus inclinés et fletner central associé - Isalation projetée générale intérieure

Aménagement intérieur

1 Cabine double avant- 1 Cabine double arrière tribord - 1 Couchette navigateur arrière babord - 1Toilette avec douche avant - 1 Cabinet toilette central avec cuvette wc et douche - 1 Carré central transformable en double couchette -1 Table à carte central tribord avec panneau des équipements électroniques et protection électrique - 1 Compartiment technique arrière accessible

Aménagement de pont

1 Capote rigide avec hublot frontal ouvrant et hublots latéraux fixes - équipements intérieurs vide poche filets - 1 Bimini mobile sur l'ensemble du cockpit avec panneaux latéraux et frontaux - panneau solaire 150W sur portique rigide arrière - Eolienne Aérogen 6 sur matereau arrière - Fermeture souple amovible sur descente avec hublots ,ouverture centrale par fermeture éclair permettant une protection de la descente par gros temps arrière

Voiles et gréement

Voiles INCIDENCES qui ont été complètement révisées en 2014 - Grand voile lattée HYDRANET avec 3 bandes de ris - Génois HYDRANET avec bande anti UV sur enrouleur PROFUL - Trinquette avec bande anti UV sur enrouleur FACNOR - Spi assymétrique triradial avec chaussette et enrouleur PROFUL - Tangon de génois SPARCRAFT ,position de repos le long du mat - Halebas rigide

Accastillage de pont

Frein de bôme WALDER 403H avec commande reportée sur cockpit et bloqueur- Marches repliables jusqu'au 1er étage de barres de flèche - 4 échelons de repos en tête de mât - 2 winchs double vitesses LEWMAR 58 CST tribord et babord pour génois et trinquette (poulies fixes et bloqueurs de transfert )-1 winch double vitesses 44 ST sur cockpit babord pour enrouleur génois - 2 winchs double vitesse LEWMAR 44 ST tribord et babord de part et d'autre de la descente pour commandes reportées ( ris 1 et 2 ,halebas et haut de tangon ,enrouleur de trinquette ,manoeuvres de dérive , halebas de bôme , écoute de GV ,drisse de GV ) - 4 bloqueurs triples SPINLOCK pour reprise des manoeuvres indiquées çi-dessus - 1 winch 2 vitesses LEWMAR 40 ST arrière mat pour 3ème ris - 1 winch 2vitesses LEWMAR 40 ST sur tribord mat pour drisse de spi - Appareil à gouverner avec colonne WITLOCK et barre à roue gainée cuir 1220 mm (commande de barres par tringrerie inox rigide et verin LECOMBE ET SCHMIDT )- table de cockpit fixe avec rangement de bouteilles central et 2panneaux repliables latéralement

Moteur

Moteur fixe NANNI 5280 HE 62 CV 5 cylindres( 2218H)- inverseur -réducteur avec commande sur colonne de barre Hélice tripale fixe avec coupe orin- 1 batterie de démarrage 105 AH( révision moteur et remplacement inverseur mars 2014)

Electricité

5 Batteries 105 AH ( remplacement juillet 2010 )-Contrôleur batteries MASTERVOLT - testeur de fuites - disjoncteurs bipolaires sur panneau central pour tous départs - disjoncteur AIGER 500 W -alternateur 90 A sur moteur - Alternateur 90 A sur arbre d'hélice - Eolienne AEROGEN 6 - 1 Panneau solaire 150 W -Eclairage intérieur par LEDS - feux de route tricolores LEDS en tête de mât

Electronique

Centrale RAYMARINE ST 60 ( Loch/Speedo,Anémomètre ,sondeur ) répétiteur multiple sur table à carte et fixes sur POD au dessus de la descente - Pilote automatique RAYMARINE ST 7001 plus -pompe hydraulique et verrin linéaire LECOMBE ET SCHMIDT - Commande à distance ramenée dans la descente ,permettant d'agir sur le pilote depuis l'intérieur du carré -GPS fixe RAYMARINE - Radar RAYMARINE SL 70 plus -radome sur portique arrière - récepteur marine METEOCEAN FURUNO - AIS NASA - VHF fixe SIMRAD RD 68 avec antenne tête de mât et antenne de secours sur portique arrière - BLU émetteur récepteur fixe ICOM 710 - lecteur CD radio avec HP dans carré et report sur POD au dessus de la descente extérieure - Récepteur NAVTEX FURUNO- Ordinateur avec unité centrale OCTOFAX S 6150 ,clavier étanche sur table à carte ,écran couleur 15'' - Baromètre électronique mural

Plomberie

1 Réservoir eau douce ,aluminium 200L sous plancher tribord - 1 Réservoir eau douce ,aluminium 200 L sous plancher babord - 1 Réservoir plastique alimentaire 147 L sous couchette avant babord (remplissage possible de ce réservoir par réceptacle eau de pluie amovible ) - 4Trappes de visites HENDERSON pour réservoirs alu - 3 Nables de remplissage à plat pont ,1/par réservoir - 1 Chauffe eau mixte 30L 500 W sur prise de quai et échangeur moteur -1Groupe d'eau sous pression automatique JABSCO 14l/mn pour eau chaude et froide sur lavabos,douches,et évier - 1Pompe à pied pour réseau eau alimentaire sur évier cuisine- 1pompe à pied eau de mer sur évier cuisine - 1 Pompe électrique eau de mer pour lavage puit de chaîne d'ancre - 2 Pompes électriques JABSCO pour relevage des eaux usées des douches avant et arrière - 1 Cuvette wc LAVAC avec pompe manuelle HENDERSON - réservoir eaux noires SEALAND 106 L avec vanne 3 voies et pompe électrique de relevage - 1 Cuisinière gaz inox FORCE 10 ,3bruleurs ,gril et four 40 L - 1 Pompe de cale électrique maxi PUPPY type 3000-44 LPM ,aspiration dans puit de cale par contact à flotteur ,alarme sonore et marche forcée -1 Pompe de secours manuelle HENDERSON , commande par brinquebale dans cockpit ,vanne 3 voies pour vidange pic avant - 1 Pompe de secours électrique maxi PUPPY 47l/mn , mobile avec manche souple de rejet et branchement par pince sur batteries 12V

Equipements divers

Dessalinisateur 30 L/H 100W-8A - Chauffage à air pulsé WEBASTO 5000W - Meuble frigo 180 L,isolation 8 cm avec groupe basse consommation MAGNUM BD 50 (neuf oct 2012)rafraichi par circulation eau douce - Housses sur capots de pont , winchs - coussins de navigation - Cagnards babord et tribord avec nom TI SOAZ

Mouillage

Guindeau électrique vertical LEWMAR 1600 W dans pic de chaîne avant - mouillage principal dans pic avant :1 ancre DELTA 25 kg +60 ml de chaîne 12mm +50ml câblot 20mm- mouillage secondaire dans coffre arrière : 1 Ancre DELTA 25 kg + 10 ml chaîne 12mm + 60ml cablôt 20mm - Mouillage arrière : 1 Ancre FORTRESS alu disposée sur garde corps fixe arrière + Aussière plombée 16mm/long 50ml - Aussières :1 de 100ml /diam 20mm sur enrouleur inox amovible disposé sur matereau arrière - 1 de 120ml /diam 22mm ,3 torons POLYPROPILENE - Annexe AVON en HYPALON ,4,20 M fond gonflable (position suspendue avec palans sous portique fixe arrière) - Moteur HB 5 CV 2 temps TOHATSU (sur chaise fixe arrière et matereau de mise à l'eau)

Sécurité

Survie PLASTIMO TRANSOCEAN 6 personnes dans coffre arrière ( dernière révision juillet 2010 )-bouée fer à cheval - 1 Perche IOR - 4 Gilets automatiquesavec harnais PLASTIMO- 2 Gilets semi auto avec harnais PLASTIMO -2 Brassières enfant - 1 Balise KANNAD 406 PRO ( sept 2010 )- Cisaille à haubans - 3 Extincteurs à poudre 1 kg ABC - Avertisseur de brume à cartouche gaz - 1 Coffret de fusées 1 ère catégorie- montre laiton mural - baromètre laiton mural -

Pièces de rechange

l'ensemble des pièces prévues dans le cadre d'un tour du monde sont à bord 

Bequia_avril_2008_003

P1000211

occasions_67_04

 

 

P4220096

4680140_20140409013813815_1_XLARGE

 

4680140_20140409013824364_1_XLARGE4680140_20140409013827320_1_XLARGE

occasions_67_05

 

Bequia avril 2008 001

TI SOAZ est heureux de redécouvrir de nouveaux horizon avec ses nouveaux propriétaires 

bon vent et belle vie à vous deux

Françoise et Jean-Pierre

 

Posté par TISOAZ à 12:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


08 juillet 2013

9/8 dernière étape du tour du monde : Açores à St Denis d'Oléron

le 28 juin 2013 , nous appareillons de Horta pour la dernière étape de notre tour du monde commencé il y a 7 ans ; près de 1400 miles que nous couvrirons en 11 jours  .... Jean-François ,qui a commencé avec nous ce voyage ,le terminera avec nousavr___juil_2013_nav_Atlantique_702avr___juil_2013_nav_Atlantique_704avr___juil_2013_nav_Atlantique_712avr___juil_2013_nav_Atlantique_725

premier jour d'amarinage ,nous profiterons des quelques beaux jours car la majorité du temps sera gris et humide , nous obligeant à ressortir les pulls ,les pantalons et autres vareuses ... nous devons réapprendre la navigation Bretonne !!

des_A_ores___St_Denis_d_Ol_ron

dès le premier jour ,l'anticyclone des Açores nous inquiete ... jusque là il était bien centré sur l'archipel des Açores , ce qui nous promettait une route directe avec des vents favorables d'ouest !!... peu à peu il décide de remonter au nord ,ce qui est une bonne nouvelle pour l'Europe qui peut enfin espérer le beau temps ...en revanche ,ça ne fait pas notre affaire car sa position détourne les grands vents d'ouest vers le nord et nous oblige donc à remonter aussi pour espérer un angle de vent acceptable !!

nous devrons faire appel à la "brise Nanni" pour nous sortir du piège de l'anticyclone qui n'arrête pas de s'étendre jusqu'en Irlande !!!

P1010334P1010339

heureusement ,la qualité de la cuisine et de la cambuse contribuent largement au moral de l'équipage

avr___juil_2013_nav_Atlantique_707avr___juil_2013_nav_Atlantique_709avr___juil_2013_nav_Atlantique_718avr___juil_2013_nav_Atlantique_717

les derniers jours nous réserveront quelques surprises :

le 9 ème jour nous traversons les rails descendant et remontant d'Ouessant au cap Finistère .... la tension est montée lorsqu'un super tanker a doublé tout le trafic ,perturbant ainsi l'estimation du passage nocturne ....

au petit matin du 10 ème jour ,la marine nationale est venue avec 2 escorteurs nous avertir que nous étions en zone d'insécurité car un sous marin était en plongée d'exercice sous notre bateau ... nous ne sommes pas un chalutier quand même !!!

la dernière nuit avant notre arrivée nous croisons la course les Sables d'Olonne à Horta ... une meute de voiliers sous spi qui déboulent sur nos deux bords ... flippant car les feux de route sont peu visibles

8 juillet ,dernier jour , la fièvre de l'arrivée monte ,nous préparons le grand pavois avec les 50 pavillons des pays traversés ;rupture de la chainette et la drisse de spi monte en tête de mat ... nous envoyons Jean-François "en l'air" pour tout récupérer alors que TI SOAZ file 7 nd au près !!!

 P1010353P1010356

l'impatience de l'arrivée monte au fur et à mesure de l'approche des cotes de l'ile d'Oléron

P1010343P1010349

au large de Chassiron et d'Antioche nous avons la surprise de rencontrer notre "vieille" tante Ninou qui vient à notre rencontre sur le bateau de Henri Daron avec cloche de vache et drapeau au vent ... la fête de l'accueil des proches et amis peut commencer

P1010365P1010366

TI_SOAZ_2TI_SOAZ_5

à 17 h , TI SOAZ entre fièrement dans la passe du port de St Denis d'Oléron ...nous aperçevons Dominique et Benoit sur le ponton d'accueil ( nous les avons quittés à Nouméa , Ramatoa ,leur bateau,est en Australie )la joie et l'émotion nous envahissent .Amarrage en fanfare avec la corne de brume ,embrassades chaleureuses avec tous ceux qui sont présents

P1210567P1210589P1210566P1210582

P1210569P1210571

un grand merci à chacun et à ceux qui nous ont témoigné leur amitié et n'ont pu venir 

P1210572_A

" Merci à  mon capitaine ,nous avons bien mené notre barque ensemble"

" Bravo à mon équipière , son courage et sa tenacité ont été plus forts que les moments de lassitude passagés "

" Merci à TI SOAZ ,notre maison de la mer qui a bien fait face avec nous aux rudes moments de cette longue remontée de l'Atlantique sud à l'Atlantique nord

 

 

27 juin 2013

9 /7 - escale aux Açores ,à Horta

le 20 juin , après 27 jours de mer ,nous sommes enfin au calme dans cette mythique marina de Horta ,lieu de rencontre obligé de tous les navigateurs qui reviennent d'un périple aux Antilles et des Américains en route vers l'Europe . Nous sommes bien les seuls à venir directement de l'Atlantique sud

nous avons passé 8 jours de rêve dans cette ile délicieuse de Faial , entre repos et découverte de ce petit coin de verdure ;nous avions besoin de reprendre nos marques de terrien après cette dure remontée de l'Atlantique - avr___juil_2013_nav_Atlantique_558avr___juil_2013_nav_Atlantique_693avr___juil_2013_nav_Atlantique_690

nous mettrons 2 jours à retrouver une démarche "non chaloupée" ,à remettre le bateau en ordre de marche , à désaler le pont et les superstructures de TI SOAZ

une particularité de Horta ,ce sont les innombrables dessins du passage des navigateurs qui couvrent tous les murs de la marina ,nous respectons cette coutume en laissant une trace du passage de TI SOAZ après ces 7 années de tour du monde

avr___juil_2013_nav_Atlantique_559avr___juil_2013_nav_Atlantique_560avr___juil_2013_nav_Atlantique_612avr___juil_2013_nav_Atlantique_695

déjeuner chez Peter ,café -restaurant ,lieu de rencontre obligatoire de tous les voileux de passage ;le sympatique fils de Peter nous offrira nos bieres pour respecter la tradition , parce que nous venons de très loin ....

avr___juil_2013_nav_Atlantique_607avr___juil_2013_nav_Atlantique_608

retour au bateau ou nous avons le plaisir de rencontrer Christian et Marie-Françoise Gilabert ,Niçois en vacance aux Açores ,Christian étant administrateur de l'association SOS Grand Bleu qui défend les baleines en Méditerranée,ils sont "comblés" aux Açores , royaume des cétacés

avr___juil_2013_nav_Atlantique_614avr___juil_2013_nav_Atlantique_692

après l'exubérance des villes de l'Amérique du sud ,nous admirons la qualité de l'urbanisme et la propreté tranquille de la ville de Horta

avr___juil_2013_nav_Atlantique_600avr___juil_2013_nav_Atlantique_578avr___juil_2013_nav_Atlantique_602avr___juil_2013_nav_Atlantique_585avr___juil_2013_nav_Atlantique_593avr___juil_2013_nav_Atlantique_595avr___juil_2013_nav_Atlantique_576avr___juil_2013_nav_Atlantique_571

 nous hésitons à fouler les trottoirs en petits pavés noirs et blancs ,véritables oeuvres d'art

avr___juil_2013_nav_Atlantique_565avr___juil_2013_nav_Atlantique_573avr___juil_2013_nav_Atlantique_597avr___juil_2013_nav_Atlantique_606

Faial ,l'ile aux 10 volcans ,nécessite une visite de l'intérieur ;une petite route sinueuse nous mêne jusqu'à la Caldeira .Nous sommes "pris" par cette ambiance de calme et de sérénité dans ce paysage immense de verdure .La route est bordée de splendides hortensias bleus ,de fougères arborescentes ,d'arbres mélangés entre tuyas et tamaris géants

avr___juil_2013_nav_Atlantique_615avr___juil_2013_nav_Atlantique_618avr___juil_2013_nav_Atlantique_623avr___juil_2013_nav_Atlantique_617

après l'immense solitude de l'océan ,nous avions "soif" de ces paysages et de cette nature paisible

avr___juil_2013_nav_Atlantique_636avr___juil_2013_nav_Atlantique_633

le plus jeune des 10 volcans est situé sur la pointe ouest de l'ile ,agrandissant la surface de l'ile et noyant l'ancien phare sous un déluge de cendre .... paysage lunaire

avr___juil_2013_nav_Atlantique_656avr___juil_2013_nav_Atlantique_647avr___juil_2013_nav_Atlantique_646avr___juil_2013_nav_Atlantique_650

retour à Horta par la Baia do Varadouro ou nous découvrons une piscine d'eau de mer aménagée dans des coulées de lave ;le plaisir du bain et la qualité de l'aménagement public sont un régal  ;nous nous rattrapons car les occasions de baignade ont été rares pendant cette navigation....

avr___juil_2013_nav_Atlantique_664avr___juil_2013_nav_Atlantique_670avr___juil_2013_nav_Atlantique_678avr___juil_2013_nav_Atlantique_659

le 27 juin , l'avitaillement étant complété ,nous accueillons Jean-François qui rejoint notre équipage pour la dernière étape entre les Açores et la France ; son avion aura 2h de retard par suite de la grève générale au Portugual

nous saluons le mont Pico en souhaitant revenir un jour dans cet archipel des Açores si paisible et variéavr___juil_2013_nav_Atlantique_683

à suivre ....

 

 

20 juin 2013

9/6 - de l'Atlantique sud à l'Atlantique nord

le 25 mai 2013 ,avitaillement complété ,nous appareillons de Salvador de Bahia pour une navigation de près de 3400 miles jusqu'aux Açores ; nous atteindrons Horta dans 27 jours

de_Salvador_de_Bahia_aux_A_ores

quelques heures de moteur pour sortir de la baie de tous les saints et TI SOAZ profite d'une bonne brise pour filer ses 6 noeuds ,au près le long de la cote du Brésil . Un beau soleil favorise le retour rapide de l'amarinage de l'équipage                      

avr___juil_2013_nav_Atlantique_446avr___juil_2013_nav_Atlantique_447avr___juil_2013_nav_Atlantique_469

la lune rouge monte de l'horizon et nous éclairera tout au long de cette première nuit en mer,nous aidant très vite à reprendre nos rythmes de quarts compte tenu de l'importance du trafic des cargos

avr___juil_2013_nav_Atlantique_449avr___juil_2013_nav_Atlantique_485

les premiers jours nous longeons la cote du Brésil puis nous poursuivons notre cap au nord-est vers l'équateur en bénéficiant d'un alizé d'est ,au près bon plein - nous alternons des périodes de beau temps et des passages de grains tropicaux ,ce qui nous oblige à de fréquentes manoeuvres de voiles - nous mangeons le plus possible "en terrasse" avec vue sur la mer !!

avr___juil_2013_nav_Atlantique_460avr___juil_2013_nav_Atlantique_461

compte tenu de l'allure de près nous sommes obligés de naviguer tous hublots fermés car quelques vagues vicieuses nous ont vite ramené à la sagesse ... il fait chaud ,plus de 30°C , surtout dans la cabine

avr___juil_2013_nav_Atlantique_450avr___juil_2013_nav_Atlantique_452

à l'approche de l'équateur,le soleil est violent et la chaleur "lourde",nous savourons l'ombre du bimini et la douche du soir avec sa séance de crème sont des moments de bonheur( heureusement que le désalinisateur travaille fidèlement)

avr___juil_2013_nav_Atlantique_453avr___juil_2013_nav_Atlantique_457

les yeux de Françoise sont irrités par le soleil et le vent ,soins attentifs et protection solaire sont de rigueur

le 8 ème jour de mer ( à 8h26 - TU -2 ) nous coupons pour la 2 ème fois l'équateur .... Cava Freixenet et petits canapés de rigueur pour fêter le retour dans l'hémisphère nord .... selon Françoise ,nous allons "redescendre" chez nous .....

avr___juil_2013_nav_Atlantique_463avr___juil_2013_nav_Atlantique_464avr___juil_2013_nav_Atlantique_459avr___juil_2013_nav_Atlantique_467

éole nous abandonne peu à peu car nous approchons de la zone de convergence inter tropicale ,autrement appelée "pot au noir"

la brise Nanni viendra à notre secours pendant près de 3 jours ( avec une intervention de changement des filtres gasoil en pleine nuit et réamorçage du moteur ... )

sur une mer d'huile ,le ciel se charge de nuages noirs inquiétants ... mais nous passerons entre les orages avec très peu de grains et sans vent

avr___juil_2013_nav_Atlantique_473avr___juil_2013_nav_Atlantique_478avr___juil_2013_nav_Atlantique_475avr___juil_2013_nav_Atlantique_472

le 11 ème jour ,cap au nord,la grande houle de sud-est se mêle à la houle du nord-est , un frémissement de vent nous fait espérer la venue de l'alizé du nord-est ...le 12ème jour , pour fêter la sortie du pot au noir ,un cortège de grains blancs nous bouscule avec des rafales à plus de 35 nd ;la température chute et un alizé musclé se met en place accompagné d'une mer formée

l'allure de près serré est inconfortable car nous devons lutter contre le vent et la mer ... cette "punition" ,comme l'appelle les concurrents du Vendée Globe ,va durer jusqu'aux Açores !!!!

avr___juil_2013_nav_Atlantique_490avr___juil_2013_nav_Atlantique_506avr___juil_2013_nav_Atlantique_507avr___juil_2013_nav_Atlantique_508

les miles s'ajoutent aux miles , les jours s'enchainent et ne se ressemblent pas ; nous devons faire face aux difficultés de cette navigation inconfortable : rupture d'un support de l'éolienne qui oblige à un travail d'équilibriste pour réaliser un renfort,défaut d'aspiration de la cuvette wc car ,par suite de notre gite sur babord ,la prise d'eau est à l'air !!! fuite sur le flexible de douche .... l'état stable de la navigation ... c'est la panne !!

avr___juil_2013_nav_Atlantique_494avr___juil_2013_nav_Atlantique_496

la grande navigation est une école de patience et de calme pour acquérir peu à peu une sérénité à toute épreuve ....

les déplacements se font avec 3 points d'appui et toutes les actions de la vie nécessitent une réflexion préalable avant de devenir des automatismes

avr___juil_2013_nav_Atlantique_512avr___juil_2013_nav_Atlantique_511avr___juil_2013_nav_Atlantique_528avr___juil_2013_nav_Atlantique_525avr___juil_2013_nav_Atlantique_530avr___juil_2013_nav_Atlantique_513

les vagues ne nous permettent pas souvent de manger à l'extérieur et ,la "tenue" à table n'est pas toujours très "catholique",en revanche ,une cuisine régulière et variée est la base du moral de l'équipage ainsi que la fournée de pain frais tous les 2 jours

avr___juil_2013_nav_Atlantique_516avr___juil_2013_nav_Atlantique_529

le 14 ème jour ,à mi parcours nous sommes à la latitude du Cap-vert et nous recoupons notre sillage de l'aller de notre tour du monde, en 2007

le 19 ème jour,le soleil crève enfin les nuages ,améliorant tout de suite le moral de l'équipage ,même si les conditions de navigation au près restent rudes ---- Françoise ,un jour de spleen réalisera même une magnifique housse de couette en pachwork !!!

avr___juil_2013_nav_Atlantique_518avr___juil_2013_nav_Atlantique_523avr___juil_2013_nav_Atlantique_501avr___juil_2013_nav_Atlantique_533

le 14 juin , 21 ème jour de mer ,nous approchons de l'anticyclone des Açore qui est descendu très au sud de sa position d'équilibre , laissant passer au nord un cortège de grosses dépressions d'ouest qui se ruent sur l'Europe en apportant le mauvais temps

nous coupons la route des cargos reliant New-york à Gibraltar ,merci à la vigilance du radar qui aide efficacement nos quartsavr___juil_2013_nav_Atlantique_532avr___juil_2013_nav_Atlantique_534

nous sommes toujours au près dans des vents de nord-est mais nous sentons un fléchissement ...en fait ,l'anticyclone va remonter au nord au fur et à mesure de notre approche des Açores ,nous obligeant à faire un bord vers l'est pour nous recaler en prévision de l'inversion des vents - nous devrons même demander l'aide de Nanni pour les derniers jours

avr___juil_2013_nav_Atlantique_536avr___juil_2013_nav_Atlantique_535

plus qu'un jour de mer !le niveau des produits frais est au plus bas ,le moral et l'impatience de l'équipage sont au plus haut !!

il y eut un soir ,il y eut un matin ... et ce fut le dernier jour

avr___juil_2013_nav_Atlantique_537avr___juil_2013_nav_Atlantique_542

nous avons ressorti les pantalons et les pulls car la température est "descendue" à 27°C ...

au petit matin du 27 ème jour ,le jeudi 20 juin,le soleil se lève derrière le magestueux mont Pico ,à 8h nous sommes amarrés devant la capitainerie de la marina de Horta et nous n'en revenons pas d'avoir terminé toutes les opérations administratives en 1/2 h... nous réalisons que nous sommes de retour en Europe !!!

avr___juil_2013_nav_Atlantique_550

à suivre ....

 

 

25 mai 2013

9/5 - escale à Salvador de Bahia

nous resterons à Salvador de Bahia du 21 au 25 mai

cette escale de 5 jours est bien courte ,mais notre route du retour est encore longue et nous sommes attendus aux Açores le 28 juin

en revanche elle sera dense pour découvrir cette magnifique ville très "Africaine" chaude en couleurs et en ambiance

avr___juil_2013_nav_Atlantique_358avr___juil_2013_nav_Atlantique_359

dans la ville basse ,le Mercado Novelo nous permettra de trouver des petits cadeaux pour nos proches : chapeaux ,bracelets ,Havaianas ,broderies ,peintures etc

avr___juil_2013_nav_Atlantique_363avr___juil_2013_nav_Atlantique_355avr___juil_2013_nav_Atlantique_356avr___juil_2013_nav_Atlantique_357

nous nous "équipons local" pour être à la hauteur de l'ambiance ....

pour visiter la ville haute ,nous empruntons le très populaire elevador Lacerda qui permet d'accéder à la placa municipal, nous entrons dans le quartier Pelourinho :c'est là que se concentre toute la ferveur populaire de Salvador de Bahia

avr___juil_2013_nav_Atlantique_347avr___juil_2013_nav_Atlantique_373avr___juil_2013_nav_Atlantique_368avr___juil_2013_nav_Atlantique_371

visite de l'igreja Secular de Sao Francisco ,architecture baroque Brésilien du 18 ème siècle

avr___juil_2013_nav_Atlantique_385avr___juil_2013_nav_Atlantique_391avr___juil_2013_nav_Atlantique_387

splendeur des panneaux d'Azuleros dans le cloitre

avr___juil_2013_nav_Atlantique_388avr___juil_2013_nav_Atlantique_389avr___juil_2013_nav_Atlantique_390avr___juil_2013_nav_Atlantique_396avr___juil_2013_nav_Atlantique_402avr___juil_2013_nav_Atlantique_400avr___juil_2013_nav_Atlantique_399

Associaçao de Capoeira Mestre Bimba ....nous avons enfin trouvé cette école renommée ou nous avons pu acheter une tenue pour notre petit fils Leopold - nous découvrons cette gymnastique guerrière des esclaves magnifiquement réglée faisant croire à une danse

avr___juil_2013_nav_Atlantique_419avr___juil_2013_nav_Atlantique_424avr___juil_2013_nav_Atlantique_420

les écoles de danse se cachent dans des arrières cours

avr___juil_2013_nav_Atlantique_381avr___juil_2013_nav_Atlantique_416avr___juil_2013_nav_Atlantique_383

au détour des ruelles de la ville haute ,nous découvrons des Bahianaises en tenue traditionnelle avec leurs énormes jupons avr___juil_2013_nav_Atlantique_370avr___juil_2013_nav_Atlantique_426

nous nous enfonçons dans une ruelle du quartier Largo Pelourinho ,coeur triangulaire de la vieille ville et nous découvrons les magnifiques et harmonieux alignements des Sobrados aux tons pastels ou vivaient les riches propriétaires du sucre

avr___juil_2013_nav_Atlantique_427avr___juil_2013_nav_Atlantique_428avr___juil_2013_nav_Atlantique_429avr___juil_2013_nav_Atlantique_405

Igreja NS do Rosario dos Prestos : cette église étonnante mérite le détour ,elle a été construite par les esclaves eux mêmes ,le soir après leur travail ,pour eux ,tous les saints sont noirs .....

avr___juil_2013_nav_Atlantique_432avr___juil_2013_nav_Atlantique_436avr___juil_2013_nav_Atlantique_433avr___juil_2013_nav_Atlantique_435

comment raconter la chaleur des rencontres malgré la barrière de la langue ,la fatigue du pietinement dans ces ruelles en pente ,ces petits restaurants ou l'on mange cote à cote l'assiette choisie que l'on paye au kilo ....

avr___juil_2013_nav_Atlantique_439

avr___juil_2013_nav_Atlantique_417avr___juil_2013_nav_Atlantique_430

avant de quitter Salvador de Bahia et le Brésil ,nous ne résisterons pas au plaisir de nous "couler" dans leurs habits traditionnels

avr___juil_2013_nav_Atlantique_440avr___juil_2013_nav_Atlantique_442

avr___juil_2013_nav_Atlantique_448

le 25 mai au matin ,nous larguons les amarres

à suivre ....

 

 

 

 

 

 


21 mai 2013

9/4 - de Rio de Janeiro à Salvador de Bahia

13 mai 2013 départ de Rio de Janeiro

à 10h ,toutes formalités administratives terminées,nous appareillons pour 9 jours de mer vers Salvador de Bahia ,à près de 1000 miles dans le nord-est

de_Rio_de_Janeiro___Salvador_de_Bahiaavr___juil_2013_nav_Atlantique_329

dès la sortie de la baie nous rencontrons les premières plateformes pétrolières qui bordent la cote du Brésil

nous sommes au près serré sur un grand bord vers l'est ;pendant les 3 premiers jours ,ce sera "double route ,double peine" pour gagner difficilement vers notre direction qui se trouve en plein dans le vent du nord !!!

avr___juil_2013_nav_Atlantique_328avr___juil_2013_nav_Atlantique_334avr___juil_2013_nav_Atlantique_497avr___juil_2013_nav_Atlantique_331

nous retrouvons vite notre rythme de haute mer ,les quarts sont vigilants dans cette zone très fréquentée par les pécheurs ,les cargos et les très nombreuses zones pétrolières

le 4 ème jour une grosse dépression passe dans notre nord avec son cortège de grains tropicaux ,de vent avec rafales à 45 nd et mer croisée....mais la direction du vent change et passe au sud-est ,ce qui nous permet de faire un cap direct sur Salvador de Bahia et de sortir  enfin nos grandes "ailes papillon" - TI SOAZ adore ( nous aussi) et tire ses pointes à 11 nd 

le soleil montre enfin le bout de son nez et sa douce chaleur réchauffe nos corps et nos coeurs

 avr___juil_2013_nav_Atlantique_335avr___juil_2013_nav_Atlantique_337avr___juil_2013_nav_Atlantique_339avr___juil_2013_nav_Atlantique_338

le 20 mai , 8 ème jour de mer ,en approchant de notre but nous devons freiner les ardeurs de notre fidèle coursier afin de ne pas arriver de nuit

il ne nous restera qu'un tout petit triangle de génois ( notre slip Brésilien) pour arriver au petit jour dans la marina de Salvador de Bahia ,le terminal Nautico

au petit matin du 21 ,à l'approche du ponton,la commande de l'inverseur moteur ne répond plus et nous terminons de justesse notre amarrage à couple d'un voilier -( nous trouverons heureusement un cable Maxflex de 4.30 m pour réparer très vite cette panne qui aurait pu être plus grave !!! )

avr___juil_2013_nav_Atlantique_336avr___juil_2013_nav_Atlantique_341avr___juil_2013_nav_Atlantique_342

le Terminal Nautico n'a plus qu'un seul ponton , l'autre à coulé récemment et il ne reste plus que les pieux visibles à marée basse

ce ponton est bien branlant et l'amarrage précaire les jours de gros ressac ,il convient de mettre des amortisseurs ( pneus ou ressorts) en revanche l'accueil de la capitainerie est sympa et précis ,de plus en Français !!

les démarches administratives sont faciles et rapides ,Police fédérale au dock 9 et capitania dos portos dans le site de l'armada sur le port ( ne pas oublier de mettre un pantalon car les shorts ne sont pas admis !!! )

avr___juil_2013_nav_Atlantique_365avr___juil_2013_nav_Atlantique_360avr___juil_2013_nav_Atlantique_362avr___juil_2013_nav_Atlantique_345

nous profiterons de l'escale pour rencontrer enfin des équipages Français  :

Antoine,Sophie et leur petit Tiswann qui attendent un moteur de remplacement pour leur voilier Belouna

Andrée et Christian sur leur catamaran Kif Kif construit dans la baie de tous les saints etqui termine son tour du monde

Caroline et Frédéric accompagnés de leurs 2 filles Océane et Jade sur leur voilier Tahaa

et le sympatique voilier sud Africain Libertad ,et son équipage Terry et Silke Carstensen

depuis notre départ d'Uruguay ,nous étions en manque de rencontre de voiliers

l'escale sera courte mais bien remplie ....à suivre !! 

 

12 mai 2013

9/3 - Escale à RIO de JANEIRO

du 7 au 12 mai ,escale plaisir et détente à RIO de JANEIRO 

avr___juil_2013_nav_Atlantique_198

dès le 8 ,nous avons rendez vous à 8h30 avec notre guide , Mariza (mariée à un Français ),elle va pendant plusieurs jours nous faire découvrir les merveilles de cette gigantesque métropole

avr___juil_2013_nav_Atlantique_101avr___juil_2013_nav_Atlantique_100avr___juil_2013_nav_Atlantique_110

nous commençons notre visite par la première église de Rio ,le couvent des Bénédictins ,nous découvrons le baroque Espagnol et ses sculptures surchargées d'or

nous cheminerons pendant 7h dans les dédales du centre ,au pied d'immeubles de toutes tailles et de toutes architectures qui s'entremèlent dans un "fouillis bigarré" sans véritable plan d'urbanisme

avr___juil_2013_nav_Atlantique_116avr___juil_2013_nav_Atlantique_123avr___juil_2013_nav_Atlantique_131

quelque rares belles façades sont conservées ,surmontées d'immeubles de grande hauteur modernes !!! cette ville "jeune" se reconstruit sur elle même en permanence

avr___juil_2013_nav_Atlantique_132avr___juil_2013_nav_Atlantique_135avr___juil_2013_nav_Atlantique_144avr___juil_2013_nav_Atlantique_158

repos à la Confeiteria Colombo dans le quartier des affaires ,l'activitée trépidante de cette foule bigarée déborde de vie

avr___juil_2013_nav_Atlantique_147avr___juil_2013_nav_Atlantique_151avr___juil_2013_nav_Atlantique_148

le coeur de Brésilienne indienne de Mariza bat dans ses douces paroles et la sympathie des échanges s'écoule au milieu des explications touristiques et historiques

avr___juil_2013_nav_Atlantique_154avr___juil_2013_nav_Atlantique_155

nous découvrons la cathédrale métropolitana ,gigantesque construction Maya au coeur de cette métropole ;le contraste de la fraicheur de l'intérieur et de la douce lumière des vitraux est saisissant

avr___juil_2013_nav_Atlantique_163avr___juil_2013_nav_Atlantique_175avr___juil_2013_nav_Atlantique_166

l'évolution de l'architecture "religieuse" est assez étonnante .....

avr___juil_2013_nav_Atlantique_141avr___juil_2013_nav_Atlantique_118avr___juil_2013_nav_Atlantique_120

le soir ,Mariza et son mari Daniel nous invitent dans leur bel appartement de Praia de Flamengo ;face à la baie de Rio et au pain de sucre ,nous savourons un foie gras des landes ,arrosé de Gewustraminer ... les langues se délient et ,le monde étant très petit ....les 2 soeurs de Daniel sont religieuses "Trinitaires",de la rue La Bruyère et rue des Plantes  ,école de primaire et secondaire de Françoise .....

le 9 mai ,visite du Corcovado

d'un bon pied matinal nous quittons la marina Gloria pour rejoindre le funiculaire qui monte jusqu'au Corcovado - la gigantesque statue du Christ rédempteur domine Rio de Janeiro du haut de ses 704 m . La sculpture mesure 30 m de haut ,chacune des mains mesure 3.20 m - la vue sur la baie de Rio et sur les plages mythiques est inoubliable

  avr___juil_2013_nav_Atlantique_188avr___juil_2013_nav_Atlantique_177avr___juil_2013_nav_Atlantique_195 avr___juil_2013_nav_Atlantique_198avr___juil_2013_nav_Atlantique_193

Nous voulons fouler le sable des plages magnifiques de Ipanema et Copacabana ...les rouleaux impressionnants interdissent malheureusement toute baignade ,mais le spectacle est sur le sable !!!

avr___juil_2013_nav_Atlantique_224avr___juil_2013_nav_Atlantique_221avr___juil_2013_nav_Atlantique_225avr___juil_2013_nav_Atlantique_233

retour au bateau pour remplacer le vi du mulet cassé dans le coup de vent - nous ne serons pas trop de deux pour assurer la pose et l'ajustage de la nouvelle pièce de liaison entre la bôme et le mat

avr___juil_2013_nav_Atlantique_183avr___juil_2013_nav_Atlantique_185

le soir nous retrouvons Mariza et Daniel pour assister à un spectacle de danses ,chants et musiques de toutes les régions du Brésil - cette soirée est une première à l'intention des professionnels du tourisme de Rio2013_05_09_222013_05_09_22

la fièvre monte jusqu'à l'apothéose d'un carnaval endiablé qui enflamme la salle entière ,nous nous laissons entrainer par les danseuses et les danseurs déchainés ....

10 mai - RIO de Janeiro n'aura bientot plus de secret pour nous ....montée au Pao de Açucar

avr___juil_2013_nav_Atlantique_239avr___juil_2013_nav_Atlantique_240avr___juil_2013_nav_Atlantique_241avr___juil_2013_nav_Atlantique_251avr___juil_2013_nav_Atlantique_249avr___juil_2013_nav_Atlantique_259avr___juil_2013_nav_Atlantique_257

la vue du sommet du pain de sucre est grandiose sur les plages et la baie de Rio - nous admirons les vols planés des Frégates et des rapaces

ce soir ,nos amis Franco-Brésiliens viennent manger à bord ( Mariza ,Daniel et leur fils Alain ) et demain nous avons prévu une visite découverte du Parque national da Tijuca

 avr___juil_2013_nav_Atlantique_268avr___juil_2013_nav_Atlantique_276

dans le quartier Teresa nous visitons la maison Lauraidana ,grande bourgeoise du 19 ème ouvrant sa maison ( maintenant en ruine)pour de grands bals et des fêtes de la musique

avr___juil_2013_nav_Atlantique_272avr___juil_2013_nav_Atlantique_274

les Favelas sont une composante de l'urbanisme de Rio de Janeiro - peu à peu pacifiées ,elles font l'objet de gros travaux d'aménagement pour les intégrer dans le tissus urbain " civilisé" 

avr___juil_2013_nav_Atlantique_280avr___juil_2013_nav_Atlantique_286

le Parque National da Tijuca ,à la végétation luxuriante ,situé sur les hauteurs de Rio de Janeiro ,considéré comme la plus grande forêt urbaine du monde

avr___juil_2013_nav_Atlantique_304avr___juil_2013_nav_Atlantique_312avr___juil_2013_nav_Atlantique_308avr___juil_2013_nav_Atlantique_299

avr___juil_2013_nav_Atlantique_310avr___juil_2013_nav_Atlantique_317

après cette belle journée de détente et de fraicheur sur les hauteur de la grande métropole ,nous redescendons par Sao Conrado ,quartier très chic ,réservé aux riches Brésiliens ,royaume des plaisirs de la vie , de la plage , des ailes volantes et autres parapentes .....

 

 

 

 

avr___juil_2013_nav_Atlantique_320avr___juil_2013_nav_Atlantique_319avr___juil_2013_nav_Atlantique_326

Dimanche 12 mai , notre dernier jour à Rio , nos amis ne peuvent résister à nous faire partager une spécialité locale très prisée , le restaurant Porcao sur la baie avec vue sur le pain de sucre ,viande à la broche à volonté ... nos estomacs ne résistent pas à tant de douceurs !!!

2013_05_11_132013_05_12_11

après une escale de rêve de 6 jours ,nous quittons Rio de Janeiro demain matin avec plein de souvenirs et d'amitié pour la famille Bonnetier qui nous a si bien accueilli tout au long de notre séjour

à suivre ....

07 mai 2013

9/2 -de Piriapolis à Rio de Janeiro

le 28 avril à 9h ,nous larguons enfin les amarres pour une navigation de plus de 1000 miles vers Rio de Janeiro que nous atteindrons dans 10 jours

de_Piriapolis___Rio_de_Janeiro

avr___juil_2013_nav_Atlantique_025avr___juil_2013_nav_Atlantique_028

pour la sortie du Rio de la Plata ,l'équipage s'amarine et s'équipe car les grains se succèdent et l'ambiance est plutot fraiche

le soleil ne nous a fait qu'un petit clin d'oeil

nous prendrons nos premiers quarts avec de plus en plus de "couches" sur le dos!!

première nuit de veille vigilante car de nombreux cargos se croisent à l'embouchure du Rio de la Plata

compte tenu de l'importance du trafic maritime tout au long de notre navigation ,notre organisation des quarts sera rigoureuse ,alternée toutes les 2 h avec radar en veille sur un cercle de 12 miles et une zone d'alarme de 3 miles

avr___juil_2013_nav_Atlantique_033

avr___juil_2013_nav_Atlantique_035

dès le début ,nous reprenons les "bonnes habitudes" de sécurité ,harnais capelé sur ligne de vie lorsque nous sommes à l'extérieur

la belle lune "chaleureuse" nous a accompagnée cette première nuit ,repoussant ainsi les rigueurs de la fraicheur

 

 

avr___juil_2013_nav_Atlantique_044avr___juil_2013_nav_Atlantique_045la vie à bord s'organise

Françoise ,(en habit d'ève,hors photo ... )se laisse chatouiller par les premiers rayons de soleil

1 er déjeuner "en terrasse" avec vue sur la mer à 360°

les conditions de près "bon plein" nous obligent à un long bord vers l'est avant de pouvoir mettre le cap au nord 

 

avr___juil_2013_nav_Atlantique_039avr___juil_2013_nav_Atlantique_041avr___juil_2013_nav_Atlantique_040

travaux de couture à bord ,Jean-pierre s'occupe du cagniard qui n'avait pas résisté dans les 50 èmes et Françoise pose une pièce sur un fond de pantalon qui était fatigué par les longues heures de "navigation"

peu à peu la température monte et l'équipage procède à l'effeuillage des couches de vêtementsavr___juil_2013_nav_Atlantique_063avr___juil_2013_nav_Atlantique_053

 

 

 

 

 

 

les nuits et les jours s'enchainent

après les premiers jours de près assez pénibles ,nous touchons enfin un bon vent portant qui permet de bien avancer sans gite excessive ,ce qui facilite les manoeuvres et renforce le moral de l'équipage

la douche du soir et le "crémage" des corps sont nécessaires pour calmer les ardeurs du soleil

avr___juil_2013_nav_Atlantique_057avr___juil_2013_nav_Atlantique_052avr___juil_2013_nav_Atlantique_059

la 9 ème nuit sera très dure ,un violent coup de vent de sud-est ( Carpintero) se déchaine pendant plus de 5 h

 nous avons droit aux conditions dignes du cap Horn : rafales à 60 nd ,mer forte et croisée , déluge de pluie

 nous sommes sous voilure réduite à 3 ris une déferlante"vicieusavr___juil_2013_nav_Atlantique_047e" provoque un empannage brutal et le vi du mulet casse( pièce de liaison entre la bôme et le mat)

gymnastique acrobatique du capitaine pour abattre la grand voile et réaliser une liaison de fortune sur la bome

nous poursuivons notre route avec un génois de la taille d'un "slip Brésilien"

avr___juil_2013_nav_Atlantique_066avr___juil_2013_nav_Atlantique_186

avr___juil_2013_nav_Atlantique_070

avr___juil_2013_nav_Atlantique_071

le beau temps reviendra très vite après ce brutal coup de vent et nous terminerons  nos dernières 24 h à petite vitesse pour arriver en baie de Rio de Janeiro le 10 ème jour au petit matin

nous sommes accueillis par une multitude de paille en queue et de Frégates qui planent autour de TI SOAZ

 

avr___juil_2013_nav_Atlantique_078avr___juil_2013_nav_Atlantique_082avr___juil_2013_nav_Atlantique_090avr___juil_2013_nav_Atlantique_094

avr___juil_2013_nav_Atlantique_083avr___juil_2013_nav_Atlantique_084

entrée magestueuse dans cette baie mythique ,entre le Corcovado et le pain de sucre ,nous sommes impressionnés par la grandeur de cette magnifique métropole

à 8h30 nous nous amarrons à la marina Gloria située en coeur de ville

à peine arrivés nous partons en taxi pour effectuer les opérations administratives : Police fédérale , douane et autorité portuaire .....

contrairement à toutes les prévisions du tam tam ponton ,nous sommes de retour au bateau à 14h ,toutes opérations terminées !!!

une bonne nuit bien méritée et ....à nous Rio de Janeiro ....

à suivre !!!

16 avril 2013

9/1 -retour en Uruguay à Piriapolis

le 16 avril 2013 ,retour avec Françoise à PIRIAPOLIS

il nous faudra 12 jours pour préparer TI SOAZ à sont dernier grand retour de près de 7000 miles vers la métropole

 nous procédons avec ardeur aux nombreux travaux de réarmement , remontage de la dérive et avitaillement

en attendant la remise à l'eau ,nous prenons nos "quartiers" à l'hotel Ricadi et au restaurant la Retonda

nous retrouvons avec plaisir Eric Audusseau et sa fille Blandine qui travaillent sur Jasmineavr___juil_2013_nav_Atlantique_001

avr___juil_2013_nav_Atlantique_008

 

 

 

 

 

 

 

nous "profitons" de l'attente des finitions de la dérive pour compléter l'anti fouling et nettoyer tous les winchs

avr___juil_2013_nav_Atlantique_013

avr___juil_2013_nav_Atlantique_009

Françoise retrouve ses "marques" à bord et nous profitons des services efficaces d'une petite laverie

les km à pied dans Piriapolis se multiplient ... nous nous faisons les jambes avant de nous faire les bras quand nous serons en mer

le 25 avril (enfin) Diego et son aide viennent livrer la dérive avec la buttée en nylon

nous ne serons pas trop de 6 pour la mettre en place dans ses guides sous le puit de dérive

le reste du remontage et la remise en ordre du "capharnaum" sera terminé dès le soir et TI SOAZ retrouve enfin son carré chaleureux

 

 

DSCN1629DSCN1630DSCN1631DSCN1633

 

avr___juil_2013_nav_Atlantique_016

avr___juil_2013_nav_Atlantique_017

 

 

 

 

les pleins sont complétés

l'avitaillement est à bord pour 2 mois d'autonomie

le 26 avril , dès potron minet ,nous nous présentons à la préfecture des affaires maritimes pour obtenir l'autorisation de remise à l'eau du bateau

retour au chantier avec le précieux sésame ....encore des palabres et ,miracle ,à 10h30 TI SOAZ retrouve son élément liquide ... et nous ,la douceur de notre cabine

le 27 ,dernières démarches administratives ,immigration,police et règlement du port

avr___juil_2013_nav_Atlantique_004

avr___juil_2013_nav_Atlantique_007les oiseaux du bord de mer viennent nous dire "au revoir" avr___juil_2013_nav_Atlantique_006

le 28 avril à 9h , malgré une météo incertaine ,nous larguons les amarres , heureux de prendre enfin le large

avr___juil_2013_nav_Atlantique_003

 

 avr___juil_2013_nav_Atlantique_023l'équipage "au complet" se prépare pour une longue navigation à deux....retour_de_l_Uruguay___la_France

cap vers Rio de Janeiro à plus de 1000 miles au nord

à suivre saison 9 : chapitre 9/2 de Piriapolis à Rio de Janeiro

09 décembre 2012

8/3 - Longue route par le Horn

P1000190la route sera longue de la Nll Zélande à l'Uruguay par les 50 èmes et le Horn

nous mettrons 36 jours pour atteindre le Horn depuis Whangarei ,soit 5130 miles

et 10 jours de plus pour remonter les 1470 miles jusqu'à Piriapolis en Uruguay

Cette route est une des plus dures et des plus isolées pour les navigateurs ,nous l'avons choisie en connaissance de cause , elle sera à la hauteur de nos attentes

le 15 octobre 2012 nous larguons les amarres de la marina de Marsden Cove ,à la sortie de la rivière de Whangarei en Nll Zélande

le bateau a été bien préparé pendant 15 jours à la marina de Whangarei

 

P1000185    

P1000184 à la fin du 1er jour ,nous doublons la pointe est nlle Zélande ,les Needles , dernière terre avant le cap Hornnlle_Z_lande_au_cap_Hornde la

* le 3ème jour nous passons la ligne de changement de date et nous verrons 2 fois le même jour

la première semaine ,nous rentrons dans les grands espaces du sud , cap au sud est et amarinage

* le 6ème jour , la première grosse dépression nous cueille "à froid" , un front très brutal et ses 70 nd déchire la bande anti UV de notre génois sur plus de 2m ,nous gréons en catastrophe la trinquette qui nécessite des manoeuvres "sportives" sur la plage avant

P1000212

 

 

 

nous "armons également le tourmentin ( petite voile de gros temps de 7 m2

* le 8ème jour , passage de la latitude des 40 èm sud , les grands oiseaux des hautes latitudes accompagnent notre solitude , Albatros , Pétrel géant , Damier du cap ,ne nous lacherons pas jusqu'à la remontée vers le rio de la Plata

P1000188

P1000198

 

 

 

 

 

 

 

 

 * avec notre routeur , michel Meulnet ,nous négocions le passage des dépressions afin de rester dans leur nord et bénéficier des grands vents de secteur nord ouest,chaque jour nous lui donnons notre position et les conditions locales et il nous adresse un mail par téléphone satellite pour nous donner des prévisions vent et mer à 4jours en nous conseillant un way point à 200 miles

nous commençons à bien sentir la grosse houle de nord ouest qui déroule toute sa puissance

P1000203

P1000205

 

 

 

 

 

 

 

* le 10ème jour la dérive commence à "battre" dans son logement , heureusement , comme nous sommes aux allures portantes ,nous la relevons au 2/3

au fur et à mesure de notre descente vers le sud ,la fraicheur s'installe ,notre chauffage nous lache à ce moment et désormais l'humidité règne ,nous enfilons peu à peu les couches de sous vêtements et de polaires

le 14 ème jour , un calme "inespéré" nous donne 5 heures  pour "descendre le génois , recoudre la bordure et le laize décousu ,le regréer et ouvrir la trappe d'accès à la dérive pour effectuer un calage de fortune qui tiendra jusqu'à notre arrivée en Uruguay

P1000219

 DSCN1502

 

 

 

 

 

 

le rythme de la navigation est bien en place et nous avons la chance de bénéficier de la protection d'une énorme haute pression de plus de 1700 miles ,située dans notre nord et avançant avec nous pendant une semaine ; elle nous protège des dépressions qui circulent dans le sud ,nous donnant une mer peu agitée et des vents favorables de 25 nd --- le vrai bonheur de la glisse au soleil " frais"

P1000216P1000215

 

 

 

 

 

 

 

le 17ème jour ,nous constatons que l'antenne BLU de 6m a été arrachée par une déferlante

à J 18 , nous découvrons le "plaisir" des surfs époustouflants à 19 , 20 et notre record , 23 nd ,le pilote nous conservant bien aligné dans un bouillonnement d'écume !!! des impressions inoubliables de glisse

J 19 Didier prend une douche d'eau salée dans sa couchette tribord arrière,les déferlantes s'invitent à bord ,remplissent le cockpit et les ventilations qui se trouvent dans les coffres -- désormais nous ferons "chambre" commune dans le carré qui restera toujours bien au "sec" --- sauf humidité régnante due au froid et à l'absence de chauffage

P1000206

P1000223

nous réduisons nos sorties au maximum car l'équipement doit désormais être complet et nécessite de longues préparations ,l'onglée fait son apparition

le 20ème jour ,l'équipage profite d'un bon soleil dans la cabine et procède à un lavage complet avec linge propre et tournée de rhum "générale"

J 21 nous bloquons l'éolienne qui vibre trop , nous constaterons plus tard que le boulon de blocage de l'axe a été cisaillé

désormais l'énergie électrique est fournie (un peu ) par les panneaux solaires et beaucoup par l'alternateur d'arbre qui maintiendra notre parc de batteries à 100% de charge en permanence tout au long de la route

P1000244

P1000245

l'alimentation de l'équipage est une partie importante de la journée et contribue au "chauffage" de l'ambiance ,tant externe qu'interne

 

 

l'avitaillement est bien équilibré et permet de préparer un repas complet ,chaud par jour avec entrée de crudités ,viande,poisson,pates,riz --- nous varions les menus chaque jour et bien sur ,la cambuse est mise à contribution pour le moral de l'équipage

le soir , gouter dinatoire léger avec soupe ou thé pour ne pas "encombrer" le sommeil réparateur

P1000272

P1000235

Jean-pierre fait son concours de cuisine chaque jour et Didier ,notre boulanger,fait un pain de 500gr tous les 2 jours 

à J 23 nous abordons le 50 ème sud et ses vents dits "hurlants" --- il est vrai que le  bruit du vent nous "vrille les oreilles  et que les déferlantes latérales font un bruit de canon lorsqu'elles explosent sur le bordé en nous déplaçant brutalement (le dériveur intégral se comporte comme une luge qui glisse latéralement,dérive relevée)

P1000250

P1000230

J 25 ,la table de cockpit doit être démontée car les déferlantes ont déformé la fixation et risquent d'arracher le pied

 

les cagniards ( toiles latérales de protection du cockpit )sont défoncés et 2 chandeliers tordus ,nous enlevons tout ce qui s'oppose à la furie des déferlantes

J 29 le baromètre chute jusqu'à 963 mb et nous surveillons fébrilement la remontée car nous savons maintenant que , plus elle est brutale ,plus le vent et la mer seront durs ---

nous rentrons le génois et préparons le tourmentin ; la remontée sera de plus de 5 mb par heure et le vent arrivant immédiatement à plus de 60 nd pendant 4 h

P1000247

P1000256

 

 

 

après la pluie ,le beau temps !!! les variations climatiques sont impressionnantes sous ces latitudes et nous pouvons alterner chute de neige mouillée et beau temps dans un laps de temps très court

P1000241

P1000242

l'équipage profite de chaque minute de soleil qui assèche l'intérieur et réchauffe les muscles et les coeurs !!

 

 

le 32 ème jour ,nous décidons de ne pas rentrer dans le canal de Beagle par la baie de Cook car nous craignons le renforcement des conditions météo à l'approche du plateau continental

la Patagonie nécessite plus de temps qu'un passage éclair et nous devons garder du temps pour la remontée de l'Atlantique jusqu'en Uruguay ,nous resterons sur la mémoire de nos navigations passées dans ces régions fabuleuses --- nous mettons le cap sur le cap Horn

J 34 ,en pleine nuit ,une déferlante couche le bateau et le capitaine ,enfermé dans son sac de couchage  " vole" au raz du "plafond" de sa couchette babord à la table à carte située à tribord !!! plus de peur que de mal ,mais désormais nous sentons bien que le vent de nord ouest ,qui vient buter sur la cordillère des Andes , nous envoi une mer de composante nord qui se superpose à la grande houle de NW ,ce qui génère des vagues "monstrueuses" de plus de 10m de hauteur

P1000271

P1000233

trouver et conserver son équilibre à bord est une recherche de tous les instants

la couchette nécessite des calages "anti roulis" efficaces

le nettoyage du frigo relève de la spéléo acrobatique ,que dire de l'exercice périlleux des toilettes !!!

le 36 ème jour à 6 h du matin , le cap Horn apparait dans la brume avec des conditions de mer et de vent dignes de sa renommée

P1000278

P1000275

nous signalons à la vigie Chilienne du cap Horn que nous avons besoin de nous arreter quelques heures à caleta Martial pour vérifier le calage de la dérive

 

P1000280

P1000281

 

 

 

 

nous avons mouillé 6h dans cette petite baie bien abritée ,située à 3 h du Horn

repas amélioré et champagne pour l'équipage heureux de cette longue étape mythique,

J 37 , nous passons le détroit de Lemaire ,entre la terre de feu et l'ile des Etats ,avec vent et courant favorables ,à plus de 10 nd

P1000273

P1000285

 

 

 

cette porte du grand Pacifique sud se referme derrière nous , nous abordons alors l'Atlantique sud qui ne veut pas être en reste et nous le signale dès le lendemain en nous envoyant une bonne dépression avec des vent de face qui nous obligent à tirer des bords pour éviter les Malouines

la dépression passée ,nous allons bénéficier j'usqu'en Uruguay de conditions exceptionnellement favorables avec vent portant régulier --- le grand sud relache peu à peu son étreinte

cap_Horn___Piriapolis

J 39 nous "péchons" notre premier albatros --- plus vorace que les poissons , absents depuis la nlle Zélande

P1000266

à la deuxième touche ,nous réussisons à libérer l'imprudent et nous préférons voir ce magnifique voilier en planeur qu'au bout d'une ligne

P1000263

 

 

 

 

 

les oiseaux seront toujours présents à nos cotés , albatros,petrel géant , damier du cap ,hirondelle de mer

leur concentration anormale le 39 ème jour ,nous a sans doute sauvé d'une collision !!!

----intrigué par leur vol ,le capitaine "inspiré" a mis le nez dehors pour se trouver "nez à nez" ,en route de collision ,à moins de 30 m d'un chalutier de haute mer ,en pêche ,personne à la veille !! virement de bord en catastrophe et appel à la VHF pour constater que tout le monde dormait à bord

P1000290

P1000287

le premier bateau que nous rencontrons depuis plus de 5000 miles à risqué d'être le dernier !!désormais , veille radar avec cercle de sécurité de 2 miles en permanence

J 40 , nous "sortons" de la zone des 50 èmes sud et peu à peu nous sentons le réchauffement de l'atmosphère et surtout l'assèchement de l'air --- le confort de l'équipage s'en ressent

P1000307

P1000308

 

 

 

 

 

 

avec le réchauffement ,"l'éfeuillage" des 6 couches de vêtements se fait progressivement avec bonheur

P1000310

P1000342

le 43 ème jour , Didier procède au rasage complet , le capitaine attendra le 46 ème pour retrouver la douceur du visage

 

P1000313

P1000314

le 44 ème jour ,nous croisons un cargo en route pour le Pérou par le détroit de Magellan et un chalutier en pêche

 

nous sentons que nous "remontons" vers la "civilisation"

P1000336

P1000295

peu à peu ,le vent et la mer se calment

le dernier jour sera un jour de moteur

 l'équipage,comme les oiseaux du grand large, aspire au repos

 28 novembre,46 ème jour de mer ,TI SOAZ est amarré à Piriapolis ,marina située dans un petit complexe balnéaire en Uruguay ,à 100km à l'est de Montévidéo

P1000352P1000354

avant le retour en métropole ,

nous avons prévu 18 jours pour l'entretien du bateau et sa mise au sec en attendant la poursuite du voyage

la première semaine sera employée activement au quai ,en attente de mise au sec :

coutures du génois , lavage ,séchage ,nettoyage des fond,des planchers ,des plafonds , changement des joints de pompes de wc etc etc ---

TI SOAZ mérite des soins attentifs pour avoir mené son équipage à bon port

la deuxième semaine , après mise à sec , nous découvrons l'état de la dérive qui nous inquiétait depuis notre départ de nlle Zélande !!

P1000359

P1000363

 

 

 

 

 

 

 

P1000371

P1000372

l'axe est complétement éclaté ainsi que la butée de tête

en fait,la dérive ne tenait plus que par le bout de remontée !! heureusement que notre calage "provisoire" et la position haute aux allures portantes ont été suffisant pour "tenir" toute la traversée du Pacific sud !!

nous avons sans doute touché un OFNI dans les grosses dépressions sans nous en rendre compte ( l'assurance ne voudra pas prendre en charge ces dégats ,prétextant un défaut d'entretien !!!! )

nous avons  heureusement trouvé un serrurier efficace et compétent pour reconstituer une dérive "neuve" ---

nous en avons profité pour recaler le safran tribord qui avait pris un angle de 20° par suite du cisaillement de son boulon de centrage ( vieux souvenir d'un échouage aux San blas )

P1000378

P1000379

 

 

 

 

nous remontons vers le nord et nos jeunes amis ,

Marion et Sam ,descendent vers le grand sud avec ALADO ,il y aura toujours des équipages avides de solitude et de grands espaces vierges ,même si les conditions sont rudes et limitent les candidats

DSCN1555DSCN1558

nous laissons TI SOAZ à la garde des vieux lions de mer

nous reviendrons en avril prochain pour remonter le long des cotes du Brésil et rejoindre les cotes Françaises par les Açores

la température étant à nouveau clémente ,l'équipage de base se reconstitue ,Françoise sera de retour à bord pour le retour de TI SOAZ "à la maison"

 

P1000393

 à suivre saison 9 : chapitre 9/1 retour en Uruguay à Piriapolis

 

Posté par TISOAZ à 21:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]